Alors qu’il existe de nombreux bienfaits aux champignons contenant de la psilocybine, nous ne pouvons pas ignorer complètement certains des effets potentiels qu’ils entraînent, dont l’un est la possibilité de provoquer la diarrhée. À un moment de notre vie, nous avons tous ressenti le besoin de fuir en raison de changements soudains dans notre système digestif. La diarrhée peut être gênante, et elle peut être causée par différents facteurs, tels que des infections bactériennes, des allergies, le syndrome du côlon irritable, une intolérance alimentaire, etc. Un autre élément qui pourrait être ajouté à cette liste est le champignon magique.

Les champignons contenant de la psilocybine gagnent rapidement en popularité, principalement en raison des progrès réalisés par les chercheurs en psychédéliques. Ces avancées incluent des progrès dans la compréhension de la façon dont les psychédéliques peuvent être utilisés pour gérer différents troubles affectifs. La résurgence de l’intérêt pour les substances psychédéliques a également suscité une augmentation correspondante de l’intérêt des personnes cherchant à maximiser les bienfaits de ces substances.

Aujourd’hui, de nombreux adeptes des champignons magiques vantent les avantages potentiels de ces champignons contenant de la psilocybine. La plupart de ces bienfaits ont déjà été prouvés scientifiquement. Cependant, il est également important de noter que les champignons peuvent aussi causer la diarrhée. Continuez à lire pour en savoir plus.

Effets Physiques des Champignons Magiques

La plupart des recherches se sont concentrées sur les effets psychologiques des champignons magiques et non sur leurs effets physiques. C’est pourquoi nous savons tous que les champignons magiques ne créent pas de dépendance, contrairement à ce que pensent la plupart des gens. Des recherches ont également montré que les champignons magiques sont efficaces pour réduire la consommation excessive d’alcool et arrêter de fumer. Une autre chose révélée par la recherche est que les champignons magiques ne provoquent pas de dépendance physique, mais il existe un risque de développer une tolérance. Cependant, il est possible d’éviter de développer une tolérance en suivant un protocole de microdose.

Voici un aperçu de quelques effets physiologiques courants associés à la prise de doses modérées de champignons contenant de la psilocybine :

  • Nausées
  • Vertiges
  • Difficulté à accomplir des tâches cognitives
  • Peur et anxiété
  • Désorientation
  • Bâillements compulsifs
  • Sensibilité à la lumière
  • Synesthésie
  • Hallucinations visuelles, les yeux ouverts et les yeux fermés
  • Amplification des émotions
  • Début, pic et descente clairs
  • Recherche de choses banales
  • Appréciation accrue de l’art et de la musique
  • Augmentation du flux d’idées
  • Perspectives philosophiques ou introspectives pouvant changer la vie.

Champignons Magiques et Régime Alimentaire

La préparation et le régime alimentaire avant une séance de psilocybine sont l’un des facteurs qui peuvent déclencher les effets de nausée. C’est l’une des raisons pour lesquelles la plupart des retraites psychédéliques conseillent aux participants d’être attentifs à leur alimentation pendant une période raisonnable avant l’expérience psychédélique. Les régimes anti-inflammatoires pourraient inclure des aliments comme des noix, des aliments enrichis et du poisson. Il est également conseillé d’éviter les aliments transformés, car cela peut réduire le risque d’effets indésirables.

La sérotonine est une hormone et un neurotransmetteur qui contribue à promouvoir les émotions positives et à stabiliser l’humeur. Des niveaux bas de sérotonine peuvent entraîner des émotions négatives telles que l’irritabilité, l’anxiété, la colère, le désespoir et la tristesse. Il est donc important de manger des aliments qui peuvent augmenter les niveaux de sérotonine dans le corps. C’est également important car la sérotonine est principalement produite dans l’intestin. Par conséquent, si vous avez un intestin en mauvaise santé, vous êtes susceptible de réagir de manière désagréable aux champignons contenant de la psilocybine.

L’un des acides aminés importants présents dans différents aliments est le tryptophane. Cet acide aminé est converti en sérotonine dans le cerveau, mais cela se produit également en présence de vitamine D, qui est nécessaire pour activer le gène TPH2 responsable de la conversion.

Des exemples d’aliments contenant du tryptophane comprennent les haricots de soja, les graines de sésame, les graines de citrouille, les cacahuètes, les graines de tournesol, les blancs d’œufs et l’avoine. Une autre chose importante à noter est que les effets des champignons magiques sur les personnes ne sont pas les mêmes pour tout le monde, c’est pourquoi la prudence est conseillée lors de l’utilisation de la substance.

Les Champignons Magiques Peuvent-ils être Digérés Crus ?

Les champignons sont principalement indigestes, surtout lorsque vous les consommez crus, en raison de leurs parois cellulaires robustes composées de chitine. La chitine est l’un des biopolymères les plus courants sur Terre et c’est également le deuxième polysaccharide le plus courant. On la trouve dans l’exosquelette des champignons, des algues, des insectes, des levures et dans les structures internes de certains vertébrés.

Bien qu’il existe de nombreuses études montrant que la chitine peut améliorer la santé gastro-intestinale, il est important de noter que les humains ne peuvent pas digérer la chitine. La chitine n’est pas une protéine, mais elle agit comme certaines protéines. Chez des organismes tels que les champignons, les palourdes et les insectes, la chitine crée une protection ou une coquille externe. Les humains ne peuvent pas digérer la chitine en raison de l’absence de bactéries nécessaires pour la décomposer.

Il est donc conseillé de cuire les champignons afin que la chitine puisse se décomposer et libérer ses nutriments. La principale raison pour laquelle on recommande de prendre des champignons contenant de la psilocybine sous forme de thé ou de “lemon tek” est de réduire les effets de la diarrhée et des nausées. Cela s’explique par le fait que l’acide présent dans le jus favorise la décomposition de la chitine.

Augmentation des Niveaux de Sérotonine

Le mécanisme d’action de la psilocybine est similaire à celui de la sérotonine, qui est un neurotransmetteur important qui affecte nos capacités cognitives et notre humeur. La sérotonine est également essentielle pour la modulation de la cognition, de l’apprentissage, de l’humeur, de la mémoire, de la récompense, ainsi que pour de nombreux autres processus physiologiques tels que la vasoconstriction et les vomissements. Autre chose à noter, la structure de la psilocybine est similaire à celle de la sérotonine, c’est pourquoi elle imite ses effets.

Il est important de noter que les effets psychédéliques des champignons ne sont pas dus à la psilocybine elle-même. Après l’ingestion, la psilocybine subit différents processus qui la transforment en psilocine. La recherche montre que la psilocine active les récepteurs de la sérotonine 2A (5HT2AR), ce qui provoque les effets psychédéliques dans le cerveau.

Cependant, la recherche indique que jusqu’à 95 % de la sérotonine produite par le corps se trouve dans l’intestin, ce qui joue un rôle vital dans le maintien de la motilité intestinale. Par conséquent, si la production de sérotonine chez une personne est altérée, cette personne peut connaître différents problèmes digestifs tels que le syndrome de l’intestin irritable, la prolifération bactérienne de l’intestin grêle (SIBO) ou une prolifération de Candida. La sérotonine est essentielle pour soutenir une digestion adéquate et l’absorption des nutriments. Elle est également vitale pour le fonctionnement et le développement du système nerveux central.

Une autre chose à noter est que la sérotonine intestinale 5-HT intervient dans la neurogenèse et le développement du système nerveux entérique, la sécrétion, la motilité, la sensation, l’inflammation et le développement épithélial. Par conséquent, des niveaux bas de sérotonine peuvent provoquer de la constipation, tandis que des niveaux élevés peuvent causer de la diarrhée. La psilocybine a été trouvée pour modifier la signalisation de la sérotonine, c’est pourquoi il est possible de ressentir une diarrhée temporaire après avoir pris des champignons contenant de la psilocybine.

Le Syndrome/Surdosage de la Sérotonine

Le syndrome de la sérotonine ou la toxicité de la sérotonine est désormais l’une des préoccupations en matière de risque lors de la combinaison de médicaments psychiatriques avec des psychédéliques. Cela est dû aux craintes que cette combinaison puisse entraîner des niveaux excessifs de sérotonine, ce qui peut provoquer des symptômes tels que l’anxiété, les nausées, et d’autres réactions graves comme le coma, le délire, voire la mort. La toxicité de la sérotonine est un événement rare, mais il est important de comprendre quelles combinaisons de médicaments peuvent déclencher cette réaction.

La psilocybine agit en se liant au récepteur 5-HT2A, bloquant ainsi la liaison de la sérotonine au récepteur. En revanche, les antidépresseurs comme les ISRS empêchent la recapture de la sérotonine par le cerveau, ce qui permet à plus de sérotonine de rester dans le cerveau. Les antidépresseurs IMAO empêchent la dégradation de la sérotonine, ce qui montre également que les psychédéliques peuvent augmenter les niveaux de sérotonine dans le cerveau.

Les recherches actuellement disponibles montrent que la psilocybine, lorsqu’elle est utilisée avec des ISRS ou seule, présente un faible risque de provoquer une toxicité de la sérotonine. Cela est dû au fait qu’elle ne conduit pas à une augmentation significative des niveaux de sérotonine. En gros, la psilocybine est un agoniste partiel du récepteur 5-HT2A, et donc, elle ne se lierait pas à d’autres médicaments. Par conséquent, la combinaison présente un risque relativement faible de provoquer une toxicité de la sérotonine. Associer la psilocybine à des IMAO avec de la psilocybine ne suscite pas beaucoup d’inquiétudes, mais cela peut augmenter ses effets.

Une autre chose importante à noter est que des médicaments tels que les anticonvulsivants, les antipsychotiques, les ISRN, le buspirone, les médicaments en vente libre contre le rhume et la toux contenant du dextrométhorphane et les analgésiques peuvent également augmenter les niveaux de sérotonine. Cependant, cela varie selon les individus, c’est pourquoi il est important de consulter un médecin avant de prendre toute combinaison de ces médicaments.

Réduire le Risque de Diarrhée et de Nausées lors de la Prise de Champignons

Malgré tout ce qui a été dit, le bon côté de tout cela est que vous pouvez réduire le risque de diarrhée et de nausées lors de la prise de champignons. Certaines des solutions les plus courantes recommandées par les gens incluent le thé de champignons et la méthode du “lemon tek”. Ces méthodes augmenteront l’expérience psychédélique tout en atténuant l’effet sur votre estomac. Par conséquent, si vous recherchez un moyen efficace de réduire le risque de diarrhée ou de nausées après avoir pris des champignons, vous voudrez peut-être envisager ces deux options.